deutsch
français
englisch
espagnol

Conseils pour l'entrée dans la vie professionnelle

Il est important d’apprendre la langue parlée dans la région où vous vous résidez. Pour certains métiers, une connaissance basique de la langue suffit ; pour d’autres, des connaissances approfondies vous seront nécessaires. Plus l’on maîtrise la langue, plus on a de chances d’accéder à une bonne situation.

  • Offrez à vos employeurs un ou plusieurs jours de travail « à l’essai », pour faire preuve de vos capacités. Cette démarche permet de compenser un manque d’expérience professionnelle en Suisse.
  • Pour réussir à percer dans une branche spécifique ou dans un métier qualifié, faites d’abord un stage. Le stage requiert de la part du stagiaire beaucoup de flexibilité, car le salaire est bas et le statut médiocre, mais le stage peut constituer votre porte d’entrée dans un métier ou dans une branche spécifique et s’avérer par conséquent fort utile.
  • Un réseau de contacts et de relations peut également vous ouvrir les portes du marché du travail.
  • Les personnes ayant déjà vécu et travaillé en Suisse (p. ex. du temps où elles étaient demandeurs l’asile) peuvent indiquer des interlocuteurs de référence de leur période de demande d’asile.
  • Il existe dans certaines régions suisses d’autres organismes offrant leur soutien aux demandeurs d’emploi, tels que les points de rencontre des chômeurs et les bureaux de consultation pour les chômeurs créés par l’église.