Informations générales

HomeInformationsInformations générales

Qu’est-ce qu’un couple binational?

On parle de couple binational lorsque deux personnes de nationalités différentes vivent ensemble une relation de couple.

Depuis longtemps, les mariages binationaux ne sont plus uniquement des projets de vie personnels. Ce sont le résultat de développements économiques, politiques et sociétaux. Les partenariats binationaux, de même que les familles, sont un facteur sociétal important. Leur nombre continuera d’augmenter, en raison de la globalisation croissante. Ces relations transnationales ont pour conséquence une subtile transformation démographique de notre société. Elles comportent un effort d’intégration significatif et remplissent un devoir sociétal de grande valeur au service d’un véritable multiculturalisme.

Combien de couples binationaux y a-t-il en Suisse?

Selon les données de l’Office fédéral de la statistique (OFS), 36% des mariages célébrés en Suisse en 2019 étaient mixtes, l’une des deux personnes dans le couple ayant le passeport suisse. Les personnes d’origine suisse mais nées à l’étranger se marient deux fois plus souvent avec des personnes de nationalité étrangère que leurs compatriotes né·e·s en Suisse (55% contre 24%). Plus de la moitié des mariages concernant des personnes d’origine étrangère (nées en Suisse ou à l’étranger) ont été célébrés avec des Suisses·ses (entre 53% et 55%).img

 

Source : OFS – Statistique du mouvement naturel de la population (BEVNAT)

© OFS, 2020

La statistique ci-dessus n’indique ni les mariages célébrés à l’étranger ni les couples qui vivent en concubinage ou en partenariat enregistré.

En cliquant ici, vous trouverez d’autres infos sur les données statistiques:

en savoir plus

Qu’est-ce qui change chez les couples binationaux, par rapport aux autres couples?

Un couple binational doit franchir de nombreux obstacles d’ordre juridique, social, culturel et financier pour entamer sa vie commune. À l’issue de cela, la relation binationale est d’autant plus enrichissante. Ci-dessous, vous trouverez une liste non exhaustive des caractéristiques des couples binationaux :

Conditions générales
Pour des raisons de permis de séjour, un couple binational doit souvent réfléchir au mariage ou au partenariat enregistré peu après avoir fait connaissance. En effet, vivre en concubinage en Suisse n’est pas possible pour tout le monde (hormis pour les citoyen·ne·s de l’UE). Souvent, le temps nécessaire pour bien se connaître, se rendre compte du vécu social et culturel de son ou de sa partenaire ou simplement de s’habituer à la vie en Suisse, est insuffisant.

Relation
Les couples binationaux ne se distinguent fondamentalement pas de ceux qui viennent du même milieu culturel. Chaque individu est un monde à part entière. Chaque personne est socialisée dans un contexte social, historique et culturel particulier, dont les valeurs définissent son développement. Cependant, chez les couples binationaux, ces contextes, valeurs et attitudes qui les caractérisent comportent plus de différences que chez les autres couples. Au début de leur relation, les couples binationaux n’ont pas de passé culturel commun, ils ont moins de références communes par rapport aux valeurs et aux normes et ne maîtrisent souvent pas une langue commune. Ils doivent donc faire face à ces aspects, en plus de ceux qui occupent normalement les autres couples. Ceci est un défi mais également un enrichissement.

Entourage/intégration
Vivre une relation binationale signifie généralement, pour un membre du couple, quitter sa patrie, sa famille et un environnement culturel familier. Dans un pays étranger, il faut trouver de nouveaux repères, se familiariser avec un quotidien différent et construire un nouvel entourage social. L’intégration dans le nouveau pays dépend de nombreux facteurs. Tous ne peuvent pas être influencés par le couple. La personne d’origine étrangère peut rencontrer des difficultés pour trouver un travail correspondant à ses compétences professionnelles. Des soucis financiers peuvent en découler et présenter un défi supplémentaire au couple. Une relation binationale bien réussie demande à chaque partenaire de repenser ses normes et valeurs et de trouver petit à petit sa propre identité binationale de couple. Cependant, pas toutes les personnes issues de la famille d’origine ou du cercle d’ami.e.s ne le comprennent pas. Faire accepter le couple par son entourage demande parfois un effort additionnel.

Langue
Les couples binationaux communiquent souvent dans une langue dont l’une des deux personnes ne maîtrise pas à fond les nuances. Il est donc d’autant plus difficile de se comprendre et de se faire comprendre, surtout lorsque les situations deviennent émotionnelles. Quand l’une des deux personnes s’exprime dans sa langue maternelle, il s’instaure un déséquilibre qui peut nuire à la communication. Les malentendus qui peuvent surgir en raison de difficultés linguistiques ne sont pas toujours reconnus comme tels. Cependant, le multilinguisme familial offre également l’opportunité de pratiquer une langue étrangère dans le contexte quotidien et de donner la chance aux enfants de grandir avec plusieurs langues, ce qui est un avantage non négligeable dans un monde de plus en plus globalisé.

Religion
La religion influence la société et le système juridique d’un pays. Elle est coresponsable des valeurs et des normes qui ont cours dans la vie commune. Cela vaut également pour les personnes qui ne se considèrent pas croyantes ou pratiquantes. L’ouverture et la tolérance permettent à des religions différentes de trouver leur place dans un couple ou dans une famille. Il importe de s’intéresser à la religion de son ou sa partenaire en faisant preuve d’ouverture et de détecter l’influence qu’elle peut avoir sur la vie quotidienne et sur la relation de couple. Un couple binational et interreligieux désirant avoir des enfants doit impérativement s’occuper à temps de la question de la religion.